Cover

LENTIS opte pour un data center mobile de secours

UN FONCTIONNEMENT PARFAIT
«Le data center mobile fonctionne parfaitement. On ne remarque pas vraiment sa présence. » C’est ce que répond Eppe Wolfis, l’Automation Manager de Lentis, lorsqu’on lui demande son avis sur l’EMDC (ENGIE Mobile Data Center) fourni par Legrand, maintenant que celui-ci fonctionne depuis plus d’un an. L’EMDC est le data center de secours qui a été fourni à Lentis pour son site de Zuidlaren. L’EMDC est installé dans un simple conteneur d’expédition et contient un data center à part entière qui s’exécute synchroniquement avec le data center existant situé dans un rayon de deux cents mètres de l’EMDC.

LA SOLUTION : UN CONTENEUR
Eppe Wolfis cherchait un concept pour faire de son idée une réalité. Cette recherche l’a amené jusqu’à une école de la ville de Groningue où, à la suite d’un incendie, un data center mobile tout neuf avait été installé sur le toit de l’école temporaire dans un conteneur d’expédition. « C’est la solution », pensa Eppe Wolfis, qui retrouva le fournisseur de ce data center mobile : ENGIE. M. Wolfis s’est rapidement rendu compte qu’ENGIE disposait de compétences élargies et d’une grande expérience dans les data centers, par exemple avec son programme complet Mobile Data Centers en coopération avec Legrand Data Center Solutions. Lentis est alors entré en pourparlers avec deux parties, dont ENGIE.

DES FACTEURS DÉCISIFS
Selon l’Automation Manager, les facteurs décisifs dans le choix de l’EMDC ont été la solution conceptuelle et le scénario de maintenance favorable d’une durée de cinq ans, ainsi que le prix d’achat et l’accent mis sur l’« informatique verte ». Toujours selon M. Wolfis, le système de refroidissement de l’EMDC répond, par exemple, aux critères de l’informatique verte. Au lieu d’utiliser des climatisateurs, ce système utilise la capacité de refroidissement de l’air extérieur. « Deux cents jours par an, la température extérieure est inférieure à celle requise dans un data center. Cela permet de réaliser des économies d’énergie considérables », explique M. Wolfis. « De plus, la solution de refroidissement modulaire garantit une évolutivité et une disponibilité maximales. Le niveau d’évolutivité de cette solution est tel que lorsque le système informatique exige des capacités supplémentaires, la capacité de refroidissement augmente automatiquement. De ce fait, la capacité de refroidissement n’est jamais gaspillée. Encore une économie ! »

UN « OUI » CATÉGORIQUE
« Si vous me demandez si je recommanderais l’EMDC, ma réponse est indubitablement OUI », continue M. Wolfis. « On ne dispose que d’une chance de réparer une panne informatique, et nous avons toute confiance en cette solution mobile en cas de sinistre. Par exemple, nous nous sommes entraînés à déplacer le conteneur de 8 x 3 m plusieurs fois. Il peut être installé à Groningue en moins de quatre heures. » « Tout est correct, jusque dans les moindres détails », résume l’Automation Manager. « Et cela inspire la confiance nécessaire. Après tout, il n’est pas bon de prendre une décision hâtive quand il s’agit de choisir une solution de secours informatique. C’est la continuité des activités qui est en jeu. Dans notre cas, cinquante emplacements sont liés à l’EMDC, et il nous reste de la capacité. Le conteneur est désormais à moitié plein. La solution est évolutive, et nous sommes donc prêts pour le futur. »




placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder