Cover

The Data Center Group fait appel à un partenaire qui l’accompagne dans sa réflexion

CHAQUE SECONDE COMPTEOn ne rentre pas comme ça dans les data centers du Datacenter Group. Pour les visiter, vous devez vous inscrire au préalable et fournir des papiers d’identité au bureau d’accueil. C’est alors seulement qu’il est possible d’entrer dans le bâtiment, toujours accompagné d’un employé. « C’est toujours comme ça ici », explique Martijn Kandelaar. « Nous sécurisons les données d’hôpitaux, de transports et d’institutions gouvernementales, entre autres. La fiabilité des systèmes informatiques est cruciale pour ces secteurs. Dans la santé, chaque seconde compte. »

ENTRE DE BONNES MAINS
Avec le Datacenter Group, les données sont donc entre de bonnes mains. « Alors que le cloud effrayait, l’idée qu’il est plus avantageux (en termes de flexibilité, d’évolutivité et de coût) de conserver ses données dans un data center que sur site fait petit à petit son chemin », explique Edwin Kennedy. « Selon le cabinet d’études Gartner, 80 à 90 % des entreprises conservent toujours leurs données sur site. Dans les années qui viennent, ce chiffre devrait tomber à 10 %. La valeur ajoutée du Datacenter Group est qu’il fournit des services de conseil dans le domaine du cloud hybride et gère les migrations. »

AUSSI VERT QUE POSSIBLE
Outre la sûreté, la responsabilité sociale joue un énorme rôle au sein du Datacenter Group. « Les data centers sont associés de façon négative à la consommation d’énergie. Il n’est néanmoins plus possible d’ignorer les data centers. C’est pourquoi nous utilisons uniquement de l’énergie verte. Nous avons été le premier data center des Pays-Bas à devenir entièrement vert et nous développons notre propre système de refroidissement. Avec celui-ci, nous pouvons indirectement refroidir le matériel informatique de nos clients avec de l’air extérieur. En plus d’être hautement durable, cela représente des économies substantielles pour nos clients. Mais ce qui nous distingue vraiment des autres data centers est que nous sommes entièrement néerlandais. Nous voulons dire par là que toutes les données sont stockées aux Pays-Bas et soumises à la législation néerlandaise. C’est très important pour la santé, l’éducation et les institutions gouvernementales, entre autres », souligne M. Kennedy.

DES OBJECTIFS DE CROISSANCE AMBITIEUX
Le Data Center Group a des objectifs de croissance ambitieux. « D’ici 2025, nous aurons dix sites stratégiquement répartis aux Pays-Bas », continue M. Kennedy. « Nos data centers fonctionnent comme des data centers périphériques : le traitement des données est effectué près de la source. L’un des avantages est la faible latence, une fonction importante pour un data center régional. » Ainsi, les clients externalisent leurs données, mais pas trop loin de leur emplacement physique. « On peut en quelque sorte comparer nos idées avec l’alliance de compagnies aériennes SkyTeam. Si, par exemple, la compagnie KLM ne propose pas de vols vers une destination spécifique, elle propose tout de même cette destination, mais avec l’aide de ses partenaires. Nous voulons également mettre en œuvre cette idée dans le monde du data center et offrir à nos clients un confort supérieur. Si le client veut travailler avec nous dans un pays où nous ne sommes pas présents, nous faisons appel à des partenaires. »

TENDANCES
Le Datacenter Group surveille de près les tendances comme ContinuousNext et Digital Twin Organization. Comme l’explique M. Kennedy, « Les entreprises sont toujours à l’affût des nouvelles avancées (ContinuousNext). C’est pourquoi elles sont de plus en plus nombreuses à créer un deuxième environnement informatique axé sur l’innovation. Cet environnement « agile » est distinct du service informatique stable et « normal », qui est soumis à de nombreuses règles. Cela laisse de la place à l’expérimentation. Selon Gartner, c’est la méthode pour survivre en cette période de turbulences. Mais vous imaginez bien qu’un tel environnement agile apporte également son lot de défis en termes de flexibilité, de sécurité, de calcul et de capacité de stockage. Nous sommes heureux de répondre à ces défis. »

UN CHOIX LOGIQUE
Un marché constamment soumis au changement implique de se faire accompagner par des partenaires. « Legrand Data Center Solutions est le partenaire qu’il nous faut ! Nous pouvons coopérer rapidement grâce à nos hiérarchies horizontales. Les ajustements sont réalisés en un rien de temps, et même les demandes spéciales sont satisfaites facilement. La flexibilité du portefeuille est également admirable. Tous les fournisseurs ne proposent pas ces possibilités de configuration », précise M. Kandelaar. Le data center d’Amsterdam dispose désormais de couleurs froids, de PDU et d’environ 700 racks. « Environ 300 racks vont être ajoutés dans une nouvelle salle. Pourquoi avons-nous à nouveau choisi Legrand Data Center Solutions ? Parce que nous optons pour la sécurité, la flexibilité et la fiabilité, de la conception à la mise en œuvre. Choisir Legrand Data Center Solutions est donc on ne peut plus logique pour nous. »




placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder placeholder